L’alliance du luxe et le high-tech dans une montre connectée

180.000 dollars, tel est le prix de la montre connectée d’Apple. Moins pour un compte temps acheté sur les bords du lac. La conceptualisation de l’Apple Watch Edition, vise à concurrencer des marques bien installées et reconnues comme Vacheron Constantin ou Audemars Piguet, mais non Samsung et ses montres Galaxy Gear, vendues entre 100 et 200 fr. La firme fait un grand bond vers l’univers du très haut de gamme avec cette montre, disposant d’un boîtier 18 carats et d’un bracelet en cuir.

Un rêve

Depuis ce temps, les Smartwatches qui ont été conçus et vendus sur le marché ont connu un échec. Ceux qui les fabriquent visent surtout sur la praticité et oublient l’esthétique. La firme de Cupertino a joué la carte en or pour mettre en avant l’esthétique. Pour ce faire, elle à embauché des cadres chez Saint-Laurent, Burberry ou TAG Heuer ces derniers mois. Il faut savoir qu’Apple n’est pas seul sur ce concept. De ce fait, Intel a conçu avec la société Opening Ceremony, son bracelet connecté Mica, à la fin de 2014. Il embarque un écran tactile de 1,6 pouce, un modem 3G, et un GPS, mais surtout de l’or 18 carats, des pierres semi-précieuses. Cet objet est proposé à 500 dollars environ. Le 19 mars, Google, Intel, et la marque horlogère TAG Heuer, propriété du groupe de luxe français LVMH, se sont alliés pour élaborer une montre intelligente. Pensé pour être annoncé au grand public, cet appareil se conjugue avec technologie et tradition.

Le directeur du programme Management du luxe à la Haute Ecole de gestion de Genève ou HES-GE, Mark Schumacher a souligné que ces marques ne font pas directement du commerce de technologie. Elles vous incitent à acheter de l’exclusivité, des fonctionnalités inédites, quelque chose que vous devez posséder, et tape à l’œil. Et quoi qu’il en soit, la technologie aura toujours sa place dans le domaine du luxe.

Un pari encore à voir

Les marques high-tech sollicitent le luxe, parce qu’il propose plus de marges, comparé au secteur des nouvelles technologies. Toutefois, il y aura encore beaucoup d’efforts à faire pour y parvenir. Comme l’a rappelé Yannick Dürst, fondateur d’Atipik, les montres classiques seront toujours à la mode, alors la montre Watch Edition, avec son prix conséquent, peut présenter des défaillances technologiques après deux ans d’utilisation. Mais est-ce que celle-ci est accompagnée par un abonnement en ce qui concerne la mise à jour des composants électroniques. Pour le moment, on peut bien voir que 18.000 dollars pour deux ans d’utilisation, reste quand même très cher.

Laisser un commentaire